Japansk skönlitteratur

ALC Press 2017
135 pgs.

ALC Press 2017
134 pgs.

ALC Press 2018
139 pgs.

Rimer, Thomas J.
Kodansha
Ashby, Janet
All you need to enjoy eight contemporary writers. (Banana Yoshimoto, Haruki Murakami, Ryuichi Sakamoto m.fl.)
Kodansha, 238 pgs.
Emmerich, Michael
Kodansha, 265 pgs.

McCarthy, Ralph F.
Kodansha, 47 p.
SLUTSÅLD

Murray, Giles
Kodansha, 351 pgs.
Murray, Giles
Kodansha, 239 pgs.

Ôe, Kenzaburô
Folio - 273 pgs.
 

En août 1963, Kenzaburô Ôé, alors brillant écrivain de vingt-huit ans, part à Hiroshima faire un reportage sur la neuvième Conférence mondiale contre les armes nucléaires. Indifférent à la politique politicienne, il est immédiatement sensible aux témoignages des oubliés du 6 août 1945, écartelés entre le «devoir de mémoire» et le «droit de se taire» : vieillards condamnés à la solitude, femmes défigurées, responsables de la presse locale et, surtout, médecins luttant contre le syndrome des atomisés, dont la rencontre allait bouleverser son œuvre et sa vie. Dans leur héroïsme quotidien, leur refus de succomber à la tentation du suicide, Ôé voit l'image même de la dignité.

Kawabata, Yasunari
Le Livre de Poche - 127 pgs.

Prix Nobel de littérature en 1968, Yasunari Kawabata ne révéla peut-être jamais aussi bien que dans les cinq nouvelles de La Danseuse d’Izu la poésie, l’élégance, le raffinement exquis et la cruauté du Japon.
Est-ce là ce « délicat remue-ménage de l’âme » dont parlait le romancier et critique Jean Freustié ? Chacun de ces récits semble porter en lui une ombre douloureuse qui est comme la face cachée de la destinée.

Kawabata, Yasunari
Le Livre de Poche - 190 pgs.

A trois reprises, Shimamura se retire dans une petite station thermale, au cœur des montagnes, pour y vivre un amour fou en même temps qu'une purification. Chaque image a un sens, l'empire des signes se révèle à fla fois net et suggéré. Le spectacle des bois d'érable à l'approche de l'automne désigne à l'homme sa propre fragilité.

Kawabata, Yasunari
Le Livre de Poche - 158 pgs.

" La plupart des professionnels du Go aiment aussi d'autres jeux, mais la passion du Maître présentait un caractère particulier : l'incapacité de jouer tranquillement, en laissant les choses suivre leur cours. Sa patience, son endurance s'avéraient infinies. Il jouait jour et nuit, pris par une obsession qui devenait troublante. Il s'agissait peut-être moins de dissiper des idées noires ou de charmer son ennui que d'une sorte d'abandon total au démon du jeu. "

Kawabata, Yasunari
Le Livre de Poche - 220 pgs.

Chronique d'Asakusa, ou la banale histoire de Yumiko, une jeune femme qui voulait croire aux merveilles de l'amour dans le Tokyo des années 30.

Docteur Shuntaro Hida
Quintette - 128 pgs.