Litteraturpriser

Le Tellier, Hervé
Gallimard, 327 pgs.
PRIX GONCOURT 2020
g
Mathieu, Nicolas Actes Sus, 425 pgs Prix Goncourt 2018 Août 1992. Une vallée perdue quelque part dans l'Est, des hauts-fourneaux qui ne brûlent plus, un lac, un après-midi de canicule. Anthony a quatorze ans, et avec son cousin, pour tuer l'ennui, il décide de voler un canoë et d'aller voir ce qui se passe de l'autre côté, sur la fameuse plage des culs-nus. Au bout, ce sera pour Anthony le premier amour, le premier été, celui qui décide de toute la suite. Ce sera le drame de la vie qui commence. Avec ce livre, Nicolas Mathieu écrit le roman d'une vallée, d'une époque, de l'adolescence, le récit politique d'une jeunesse qui doit trouver sa voie dans un monde qui meurt. Quatre étés, quatre moments, de Smells Like Teen Spirit à la Coupe du monde 98, pour raconter des vies à toute vitesse dans cette France de l'entre-deux, des villes moyennes et des zones pavillonnaires, de la cambrousse et des ZAC bétonnées. La France du Picon et de Johnny Hallyday, des fêtes foraines et d'Intervilles, des hommes usés au travail et des amoureuses fanées à vingt ans. Un pays loin des comptoirs de la mondialisation, pris entre la nostalgie et le déclin, la décence et la rage
g
Manteau, Valérie Le Tripode, 262 pgs. Prix Renaudot 2018 Une jeune femme part rejoindre son amant à Istanbul. En nous invitant dans le parcours de cette femme, Valérie Manteau nous entraîne dans un tourbillon immobile où se fondent une histoire d'amour et une ville qui joue avec le chaos. À un moment où tout s'effondre, quel destin choisir? Quand une ville devient le point de friction entre Orient et Occident, comment fermer les yeux ? " Je rêve de chats qui tombent des rambardes, d'adolescents aux yeux brillants qui surgissent au coin de la rue et tirent en pleine tête, de glissements de terrain emportant tout Cihangir dans le Bosphore, de ballerines funambules aux pieds cisaillés, je rêve que je marche sur les tuiles des toits d'Istanbul et qu'elles glissent et se décrochent. Mais toujours ta main me rattrape, juste au moment où je me réveille en plein vertige, les poings fermés, agrippée aux draps ; même si de plus en plus souvent au réveil tu n'es plus là. "
g
Pascal, Camille Plon, 642 pgs Grand Prix du roman de l'Académie Française 2018 Ainsi commence L'Été des quatre rois. Juillet-août 1830, la France a connu deux mois uniques dans son histoire avec la succession sur le trône de Charles X, Louis XIX, Henri V et Louis-Philippe. Dans cette fresque foisonnante, à l'écriture ciselée, tandis que le peuple de Paris s'enflamme, Hugo, Stendhal, Dumas, Lafayette, Thiers, Chateaubriand, la duchesse de Berry, Madame Royale assistent à l'effondrement d'un monde. Des "Trois Glorieuses" à l'avènement de la monarchie de Juillet, Camille Pascal nous plonge dans le roman vrai de la révolution de 1830. L'Été des quatre rois a reçu le grand prix du roman de l'Académie française en octobre 2018.
g
Vuillard, Éric Actes Sud, 150 pgs. Prix Goncourt 2017 Ils étaient vingt-quatre, près des arbres morts de la rive, vingt-quatre pardessus noirs, marron ou cognac, vingt-quatre paires d'épaules rembourrées de laine, vingt-quatre costumes trois pièces, et le même nombre de pantalons à pinces avec un large ourlet. Les ombres pénétrèrent le grand vestibule du palais du président de l'Assemblée ; mais bientôt, il n'y aura plus d'Assemblée, il n'y aura plus de président, et, dans quelques années, il n'y aura même plus de Parlement, seulement un amas de décombres fumants. Eric Vuillard
g
Slimani, Leïla Gallimard, 240 pgs. Prix Goncourt 2016
g
Alard, Nelly Folio, 411 pgs. Prix Interallié 2013
g
Darrieussecq, Marie Folio, 290 pgs. Prix Médicis 2013
g
Daoud, Kamel Babel, 152 pgs. Prix Goncourt du premier roman 2015 Il est le frère de "l'Arabe" tué par un certain Meursault dont le crime est relaté dans un célèbre roman du XXe siècle. Soixante-dix ans après les faits, Haroun redonne un nom et une histoire à Moussa, mort par hasard sur une plage d'Alger trop ensoleillée. Soir après soir, dans un bar d'Oran, le vieillard rumine sa solitude, sa colère contre les hommes qui ont tant besoin d'un dieu, son désarroi face à un pays qui l'a déçu. Etranger parmi les siens, rage et frustration inentamées, il voudrait clore cette histoire et mourir enfin. Hommage en forme de contrepoint rendu à L'Etranger d'Albert Camus, Meursault. contre-enquête joue vertigineusement des doubles et des faux-semblants pour évoquer la question de l'identité et des héritages qui conditionnent le présent.
g
Despentes, Virginie Ldp, 428 pgs. Prix Anaïs Nin 2015 Qui est Vernon Subutex ? Une légende urbaine. Un ange déchu. Un disparu qui ne cesse de ressurgir. Le détenteur d'un secret. Le dernier témoin d'un monde révolu. L'ultime visage de notre comédie inhumaine. Notre fantôme à tous. Magistral et fulgurant. Une œuvre d'art. François Busnel, L'Express. Dans cette peinture d'une France qui dégringole dans la haine et la précarité, Virginie Despentes touche au sommet de son art. Alexis Brocas, Le Magazine littéraire. Une comédie humaine d'aujourd'hui dont Balzac pourrait bien se délecter. Pierre Vavasseur, Le Parisien.
g
De Kerangal, Maylis Folio, 298 pgs. Prix Médicis 2010
g
De Vigan, Delphine Livre de Poche, 380 pgs. Prix Renaudot 2015 Prix Goncourt des lycéens 2015
g
Dicker, Joël De Fallois, poche, 862 pgs. Prix Goncourt des Lycéens 2012 Grand Prix de l'Académie française
g
Deville, Patrick Points Seuil, 254 pgs. Prix Femina 2012
g
Enard, Mathias Babel, 463 pgs. Prix Goncourt 2015 La nuit descend sur Vienne et sur l'appartement où Franz Ritter, musicologue épris d'Orient, cherche en vain le sommeil. Dérivant entre songes et souvenirs, mélancolie et fièvre, il revisite sa vie, ses émerveillements, ses rencontres et ses nombreux séjours loin de l'Autriche - Istanbul, Alep, Damas, Palmyre, Téhéran... -, et surtout son amour impossible avec l'insaisissable Sarah, spécialiste de l'attraction de ce Grand Est sur les aventuriers, les savants, les artistes, les voyageurs occidentaux. Ainsi se déploie un monde d'explorateurs des arts et de leur histoire, orientalistes modernes animés d'un désir de découvertes et de mélanges que l'actualité contemporaine vient gifler en un tragique écho. Roman nocturne et musical, tout en érudition généreuse et humour doux-amer, Boussole est un pont jeté entre l'Occident et l'Orient, entre hier et demain, bâti sur l'inventaire amoureux de siècles de fascination, d'influences et de traces sensibles et tenaces, pour tenter d'apaiser les feux du présent.
g
Faye, Gaël Ldp, 218 pgs. Prix Goncourt des Lycéens 2016
g
Ferrari, Jerôme Babel, 203 pgs. Prix Goncourt 2012
g
Sansal, Boualem Folio, 330 pgs. L’Abistan, immense empire, tire son nom du prophète Abi, "délégué" de Yölah sur terre. Son système est fondé sur l’amnésie et la soumission au dieu unique. Toute pensée personnelle est bannie, un système de surveillance omniprésent permet de connaître les idées et les actes déviants. Le peuple unanime vit dans le bonheur de la foi sans questions. Mais un homme, Ati, met en doute les certitudes imposées. Il se lance dans une enquête sur un peuple de renégats qui vit dans des ghettos, sans le recours de la religion. Au fil d’un récit plein d’inventions cocasses ou inquiétantes, Boualem Sansal s’inscrit dans la filiation d’Orwell pour brocarder les dérives et l’hypocrisie du radicalisme religieux.
g
schonotr65
Scholastique, Mukasonga Folio, 274 pgs. Prix Renaudot 2012
g
Salvayre, Lydie Points Seuil, 221 pgs. Prix Goncourt 2014
g
Thuram, Lilian En collaboration avec Bernard Fillaire. Points Seuil, 491 pgs. Prix Seligmann contre le racisme
g